8.3410

Basé sur 835 Avis

Note moyenne des avis Master Droit des Affaires

Lorsque l'on se lance dans les affaires, il est toujours rassurant de se sentir en sécurité. Prenons le cas des opérations commerciales entre entreprises. Celles-ci sont régies par le droit des affaires. Il s'agit d'un ensemble de réglementations relatives à la vie des affaires et des échanges de valeurs. Ces réglementations sont garantes de la sécurité juridique de chaque partie prenante d’un projet. Elles protègent l'entreprise et les personnes qui y travaillent, définissent ce qui est acceptable ou pas, procure un sentiment de stabilité, etc.

C'est un véritable rempart lorsque l'entreprise est soumise à des moments difficiles, car ce droit inclut tout ce qu'il faut faire pour se protéger et ce qu’il faut mettre en place en cas de poursuites judiciaires. Le master droit des affaires prépare l'étudiant en lui prodiguant les connaissances nécessaires à l'exercice de ses fonctions de juriste au sein de l'entreprise ou d'avocat en droit des affaires. Voici notre avis sur cette formation de spécialité.

 

Lumière sur le master droit des affaires 

Connaître le droit des affaires permet d'agir de façon légale et de conseiller différentes entités sur la manière de réaliser divers projets en respectant un cadre juridique, peu importe la situation. L'objectif est de circonscrire toutes les activités commerciales et industrielles dans les réglementations en vigueur. Le droit des affaires englobe plusieurs spécialités du droit : le droit du travail, le droit international, les lois sur la vente des biens de consommation, le droit commercial et management, droit fiscal, etc.

En master droit des affaires, les étudiants acquièrent les techniques et méthodes du droit des affaires théoriques et pratiques. Ils apprennent à examiner et à qualifier les situations juridiques afin de trouver et de mettre en place les règles applicables, à faire le tri et à synthétiser les informations pertinentes, à structurer et à préparer un argumentaire objectif, étayé et implacable, etc. Ainsi, ils deviennent aptes à évaluer les situations, à proposer des solutions et à prendre des décisions en se basant sur les sources de droit national, européen et international. Un classement des masters droit des affaires existe chez Eduniversal.

Enfin, la maîtrise d'une langue étrangère est un véritable atout dans la profession, tout comme le maniement des outils informatiques. Des heures seront donc dédiées à ces aspects dans le cursus.

 

À qui s’adresse la formation en master droit des affaires ?

La formation est ouverte aux titulaires d'une licence, d'un bachelor ou de tout autre diplôme équivalent en droit-gestion ou en toute autre spécialisation orientée vers les sciences juridiques.

Le master droit des affaires accepte les candidatures des travailleurs qui ne possèdent pas de diplôme. Cette condition passe par la preuve d'une réelle expérience professionnelle dans le domaine et par une VAE : validation des acquis de l'expérience.

Toutes les candidatures sont soumises à une étude de dossier. Parfois, vous devez passer un examen test et un entretien de motivation.

 

Quels sont les métiers disponibles et le salaire proposé après un master droit des affaires ?

Le master droit des affaires facilite l'insertion professionnelle des jeunes diplômés. À la suite de cette formation, ils peuvent faire valoir leurs compétences dans les cabinets d'avocats, dans les offices notariaux ou dans le département juridique d'une entreprise. Les postes qui les attendent sont : juriste d'entreprise, professeur chercheur, conseiller en patrimoine, directeur juridique, administrateur judiciaire, mandataire judiciaire et bien plus encore.

Un avocat en droit des affaires peut toucher un salaire de 30 000 € brut par an lorsqu'il débute. Avec des années d'expérience, ce salaire peut rapidement grimper et atteindre voire dépasser les 150 000 € brut annuel. De plus, il faudra compter de nombreux bonus qui s'y ajoutent.

Découvrez les notes et avis sur 43 masters Droit des Affaires

Voir plus d’avis