8.2210

Basé sur 180 Avis

Note moyenne des avis Master Droit du Numérique et des Communications Électroniques

Le master droit du numérique et des communications électroniques délivre une formation approfondie dans les grands domaines du droit lié aux technologies du numérique dans leur ensemble. L’objectif principal du master est d’apprendre aux étudiants à savoir maîtriser l’ensemble des données juridiques et institutionnelles attachées aux secteurs de la communication et des médias.

Ainsi, un solide socle de connaissances quant à ces domaines pourra être acquis, avec des compétences expérimentales, théoriques et transversales en matière d’informatique notamment. Le master fait appel à différents secteurs : de la communication audiovisuelle jusqu’à la communication électronique, du droit de la presse écrite au droit du cinéma, du droit de la propriété intellectuelle au droit des contrats

Voici de quoi vous faire votre propre avis sur cette formation.

 

Lumière sur le master droit du numérique et des communications électroniques

Le master droit du numérique et des communications électroniques va au-delà des frontières entre droit public et droit privé. Il permet d’acquérir des connaissances et des compétences dans le domaine du numérique, du droit de la propriété intellectuelle et du commerce électronique, ainsi que du droit des médias, du droit économique, du droit de la culture et de la communication, etc. Les étudiants sauront cibler toutes les données relatives à l’environnement normatif général du numérique, ainsi que les rôles respectifs des autorités de régulation concernées (CNIL, ANSSI, CSA, ARCEP…).

La formation se base à la fois sur des compétences transversales telles que la gouvernance mondiale de l’internet, de la justice numérique et autres, et à la fois sur l’étude de disciplines para-juridiques avec de l’économique, de la politique ou encore de la culture.

Ainsi, toutes ces connaissances théoriques et opérationnelles permettent aux étudiants d’envisager une large gamme de métiers, d’autant plus qu’il y a un besoin croissant d’informaticiens spécialisés en droit de la cybersécurité et de la cybercriminalité pour contrôler l’essor des nouveaux réseaux.

 

À qui s’adresse la formation en master droit du numérique et des communications électroniques ?

Pour postuler au master droit du numérique et des communications électroniques, il est conseillé d’être titulaire d’une licence en droit ou en administration économique et sociale.

Autrement, il est possible d’avoir accès au master en justifiant d’une expérience professionnelle significative dans le périmètre du droit du numérique ou des communications électroniques.

Il est en tout cas nécessaire de démontrer que de solides connaissances sont acquises en droit des obligations et des libertés fondamentales, ainsi qu’un bon niveau d’anglais et un intérêt marqué pour les technologies numériques.

Egalement, un haut niveau de culture juridique est attendu, ainsi qu’une maîtrise des matières juridiques fondamentales et de la méthodologie du travail (compétences écrites notamment en cas pratique, commentaire d’arrêt et dissertation juridique, etc.). Une attention particulière sera évidemment donnée aux expériences de stage et aux motivations données pour entrer dans ce Master Droit du Numérique qui devrait répondre à un projet professionnel défini dans le domaine du numérique.

 

Quels sont les métiers disponibles et le salaire proposé après un master droit du numérique et des communications électroniques?

Les étudiants sortant du master droit du numérique et des communications électroniques pourront attester de compétences professionnelles très attendues sur le marché du travail.

Ils sauront en effet rédiger des contrats portant sur l’informatique et le numérique, gérer les questions de données personnelles et de propriété intellectuelle, sécuriser des systèmes d’information ou encore faire des recommandations opérationnelles sur les questions juridiques relatives au numérique.

Ainsi, les étudiants diplômés pourront postuler dans des entreprises spécialisées dans le secteur du numérique et des données personnelles, dans des autorités administratives indépendantes, des start-up innovantes, des sociétés de l’audiovisuel, des collectivités territoriales voire même des banques.

Ils pourront aussi postuler en tant que juristes spécialisés en entreprise ou encore s’inscrire au concours d’avocat pour exercer en libéral.

En sortie de master, un juriste spécialisé en droit du numérique gagne entre 2 500€ et 7 500€ brut par mois en France selon la spécialité et les compétences.

Découvrez les notes et avis sur 10 masters Droit du Numérique et des Communications Électroniques