8.2210

Basé sur 426 Avis

Note moyenne des avis Master Droit Social

Le master droit social est destiné à former des juristes dotés d’une spécialisation très demandée. Il s’agit d’une discipline en constante mutation et la formation se réactualise donc souvent, mais elle permet tout de même aux étudiants d’accéder aux enseignements fondamentaux du droit privé.

Cette formation a pour objectif de donner aux étudiants une méthode et un savoir approfondi en droit social, à partir des éléments théoriques transmis au cours des deux années de master.

Egalement, elle permet de spécialiser les étudiants aux dimensions internationales et européennes de la discipline du droit social ; la comparaison des cadres juridiques relève en effet d’une partie importante de ce master. Voici notre avis sur celui-ci.

 

Lumière sur le master droit social

Les matières enseignées les plus importantes du master droit social porteront notamment sur le droit du travail avec l’étude du contrat de travail et des différentes ruptures possibles, les institutions représentatives du personnel, la négociation collective et les conflits collectifs. Il y aura également une partie sur le droit des affaires, la protection sociale et le droit pénal du travail.

Ainsi, ce master vise à former les étudiants à appliquer correctement le droit social, à savoir rédiger des actes juridiques (contrats, accords collectifs, etc.) et à évaluer le risque juridique des contentieux et de leurs conséquences.

Pour les futurs juristes et avocats, le master permet aussi de savoir comprendre les attentes des parties prenantes, faire des préconisations, et de savoir diffuser l’information juridique dans un langage clair et accessible aux non juristes. Les aspects comparés, européens et internationaux sont également enseignés avec de nombreux séminaires.

 

À qui s’adresse la formation en master droit social ?

Pour être admis au sein du master droit social, les étudiants doivent être titulaires d’une licence de droit. D’autres filières peuvent être acceptées exceptionnellement. Des résultats ou des choix pédagogiques démontrant une bonne maîtrise du droit du travail sont attendus dès la licence.

Dans son dossier, il est important d’attester que la méthode juridique est acquise, ainsi que des compétences rédactionnelles, d’argumentation (notamment juridique) et d’expression orale.

Sont aussi appréciés différents aspects de savoir-être tels que l’autonomie, une capacité à s’organiser, à s’investir, à travailler en équipe, etc. Les étudiants doivent démontrer une certaine curiosité intellectuelle et une solide culture juridique dans les champs du travail, de l’emploi, de la protection sociale et de la santé.

L’engagement citoyen, étudiant ou associatif peut également être un atout pour être sélectionné.

Il est aussi important d’être à l’aise avec la lecture de plusieurs dossiers variés dans la journée et d’être capable de faire appel à toutes ses connaissances pour résoudre un problème. Un classement des masters Droit Social existe chez Eduniversal.

 

Quels sont les métiers disponibles et le salaire proposé après un master droit social ?

Le master droit social ouvre à différents concours : avocat, magistrat ou encore inspecteur du travail. Pour ces métiers, le salaire débute à 2 500€ et peut aller jusqu’à 5 000€ brut par mois en fin de carrière.

Il est aussi possible d’avoir une entrée directe dans le monde du travail après la sortie de master, notamment en tant que juristes, chargé de mission ou d’étude, ou encore cadre RH. Les juristes en droit social peuvent travailler en entreprise, au sein des organisations syndicales ou professionnelles et auprès des organisations internationales. Dans ce cas, le salaire varie entre 2 300 et 3 000 € brut par mois en sortie de master.

Pour les étudiants souhaitant poursuivre leurs études, le master permet également de passer une thèse et de devenir enseignant-chercheur (maître de conférences et professeur des universités) pour un salaire en début de carrière pouvant aller de 2 000 à 3 000 € brut par mois.

Découvrez les notes et avis sur 21 masters Droit Social

Voir plus d’avis